1. Toit plat froid, chaud ou inversé?

Toit plat froid

Un toit plat froid a une cavité d'air ventilée entre le joint de toit et l'isolation. En raison du risque de condensation, ce type de toit n'est plus appliqué.

Toit plat chaud

En Belgique, nous optons généralement pour un toit plat chaud. Il s'agit d'un toit dans lequel un écran de vapeur (une feuille présentant une résistance élevée à très élevée à la vapeur d'eau) est appliqué sur le plancher (poutres ou voûtes en bois), puis le matériau d'isolation, ensuite une couche imperméable de bitume, de PVC et un joint de toit liquide ou epdm. Des plaques dures sont utilisées comme matériau d'isolation, de sorte que le toit reste praticable. Parfois, il y a aussi une couche de protection au-dessus du toit. Il maintient le toit en cas de tempête ou de violentes rafales de vent et protège le joint du toit contre les rayons UV et autres dommages possibles.

Un toit plat chaud présente l'avantage important d’être chauffé avec la maison. Ceci empêche une dilatation ou un rétrécissement inutiles. D'autres avantages sont la couche d'isolation continue (c.-à-d. pas de ponts thermiques) et le fait que le cadre de support est protégé contre les chocs thermiques.

Toit plat inversé

Avec un toit inversé, l'isolation se trouve sur le dessus du joint ou de la couche imperméable et l'isolation est maintenue en place par une couche protectrice (galets ou cailloux). Ce type de toit est souvent installé pour les toits fréquemment utilisés (terrasses sur le toit, balcons, toits de parking, toits verts intensifs …).

 

Retour
Cookies: Pour vous offrir la meilleure expérience possible, ce site utilise des cookies. Continuer à utiliser ConstruireQZEN.be signifie que vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et sur la façon dont vous pouvez modifier vos paramètres, lisez notre avertissement cookies. Sluiten